La Namibie optimise ses énergies renouvelables avec une nouvelle centrale solaire Spécial

Écrit par  Aoû 01, 2019

Bordée par l'océan Atlantique à l'ouest, l'Afrique du Sud au sud, le Botswana à l'est, l'Angola au nord et la Zambie au nord-est, la Namibie est un pays peu peuplé d'Afrique australe. Pour autant, elle veut gagner son indépendance énergétique...

En grande partie désertique, la Namibie avec 2,5 millions d'habitants présente une des densités de population les plus faibles du monde. Actuellement, elle profite de l'électricité grâce ses voisins et rêve d'autonomie. C'est ainsi que le gouvernement s'est donné pour objectif de produire de l'électricité à partir des sources renouvelables. Dans ce contexte et pour relever le défi de l'indépendance, le pays vient d'installer une nouvelle centrale solaire opérationnelle dans le sud du pays à Mariental qui compte 12 000 habitants.

Un défi à relever

D'une superficie de 100 ha la quantité d'électricité qu'elle produira permettra d'alimenter au moins 70 000 foyers ; on lui prête aussi une durée d'exploitation de 25 ans. Une centrale dont la mise en place a mobilisé un budget de l'ordre de 70 millions de dollars, dont plus de 50 millions ont été contractés auprès de la Standard Bank d'Afrique du Sud et de la Proparco, la branche de l'Agence française de développement (AFD).

Des petits projets en attendant de plus grands

Un premier grand pas pour réduire et à court terme le déficit énergétique de la Namibie en attendant l'exécution de plans à plus long terme. Pour rappel, l'objectif du gouvernement namibien est que la part des énergies renouvelables atteigne 70% du mix énergétique du pays d'ici 2030. En attendant, d'autres projets très ambitieux se dessinent. Et demain, la Namibie pourra définitivement sortir du modèle importé dans lequel elle s'inscrit depuis trop longtemps.

latribune.fr

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. Communiqués
  2. Plus lus
  3. Magazines

Error: No articles to display

Contenu bientôt disponible